Skip to content

Entretien : Déploiement de 1.50 Office chez 2do Marketing Services

desk.ly

L'agence hambourgeoise 2do Marketing Services fait partie du groupe Grow Digital depuis octobre 2020. Début 2021, 2do a introduit notre outil de partage de bureau 1.50 Office pour donner à tous les employés la possibilité de travailler temporairement au bureau, même pendant la pandémie de Corona. Nous nous sommes entretenus avec Claudia Czieluch, conseillère clientèle chez 2do, pour savoir comment ses collègues chez 2do font face à la période Corona et comment elle envisage son environnement de travail futur.

 

En mars 2020, de nombreuses entreprises ont été confrontées au défi de réorganiser leur routine de travail quotidienne et de l'adapter aux règles de Corona. Chez basecom, nous sommes passés assez tôt à un bureau à domicile. Comment avez-vous fait face à la situation chez 2do ? Quelles solutions avez-vous trouvées pour vous-mêmes ?

 

Le bureau à domicile n'était en fait pas la solution optimale pour nous dès le début. Bien sûr, nous sommes passés au bureau à domicile en raison de la situation agitée. Cependant, nous avons remarqué que de nombreux processus de coordination, notamment en ce qui concerne les grandes campagnes, fonctionnent mieux lorsque nous sommes réunis en équipe. Nous avons donc doté notre bureau d'une personne par pièce. En été, en raison d'une situation pandémique plus détendue, un plus grand nombre de collègues ont pu revenir au bureau et parfois deux personnes ont pu s'asseoir ensemble dans une pièce. Mais lorsque le nombre d'infections a de nouveau augmenté, cette solution n'était plus envisageable. Nous sommes alors revenus à notre répartition d'une personne par pièce. Les élèves et les stagiaires, qui étaient encore présents à l'école, ont malheureusement dû être pris en charge dans leur bureau d'origine. Sur les 30 personnes de notre équipe, seules sept à huit sont présentes au bureau à tout moment. Mais à un moment donné, il est apparu que tout le monde ne s'accommodait pas bien de cette situation et souhaitait sortir de ses quatre murs. Karsten Ilm de brandence nous a alors parlé de 1.50 Office et nous avons alors contacté basecom pour qu'elle utilise cet outil pour nous, afin que chacun ait la possibilité de revenir au bureau.

 

De nombreuses entreprises ont fait ce constat lors de la crise Corona : le home office fonctionne plutôt bien au début, mais au bout d'un certain temps, de nombreux employés souhaitent également revenir au bureau. Au moins de temps en temps.

Oui, tout à fait. Mais il a toujours été très important pour nous que chacun se sente et soit en sécurité au travail. Par exemple, le port obligatoire de masques au bureau est une mesure que nous avons introduite très tôt. Dès qu'une personne entre dans le bureau, c'est : "Mettez votre masque !". Depuis novembre de l'année dernière, c'est masque FFP-2 ou masque OP pour nous. En outre, nous avons installé des filtres à air dans tous les bureaux et avons même commencé à tester le personnel. Après tout, chacun veut se protéger et protéger ses proches.

 

En dehors de ces restrictions imposées par les règles de Corona : Qu'est-ce qui a changé dans la vie quotidienne de votre agence ? La crise vous a-t-elle donné des impulsions positives ?

Je dirais que nous sommes devenus plus flexibles et plus numériques : Dans certains départements, par exemple, nous avons modernisé notre technologie et équipé nos collaborateurs d'ordinateurs portables. Lorsque je viens au bureau, je peux m'asseoir à n'importe quel poste de travail et connecter mon ordinateur portable à l'écran. Je ne suis plus dépendant d'un poste de travail fixe. Bien sûr, ce n'est pas possible partout : les graphistes, par exemple, ont besoin d'un équipement différent, ils sont encore liés à certains postes de travail du bureau. Le changement est simplement perceptible. La crise a clairement donné une impulsion. Je le remarque également dans d'autres entreprises et chez mes amis : dans de nombreuses entreprises, il est désormais possible de faire preuve d'une flexibilité qui était impensable il y a encore peu de temps. Pour de nombreuses entreprises, la situation de blocage a été une phase de test qui a montré que les modèles de travail hybrides fonctionnent. La direction et les cadres ont constaté que leurs employés travaillent aussi bien à la maison qu'au bureau. Je pense également que c'est une bonne évolution pour de nombreuses familles. Concilier famille, vie quotidienne et travail devient vraiment plus facile avec la flexibilité.

 

1.50 Office est un outil de réservation en ligne pour les bureaux qui doit favoriser les modèles de travail flexibles. Depuis combien de temps utilisez-vous cet outil chez 2do et quelle a été votre expérience jusqu'à présent ?

J'ai eu mon premier contact avec Felix en février 2021. Il m'a expliqué l'outil et nous avons rapidement commencé à l'utiliser. J'ai créé le plan de la salle et configuré l'outil pour nous et, en deux jours, nous étions prêts à recevoir le feu vert de notre directeur. Depuis lors, il va de soi que chacun se connecte via l'outil lorsqu'il veut travailler au bureau. En outre, nous utilisons désormais l'application Luca en interne pour numériser les contacts.

 

Bien entendu, nous sommes très intéressés de savoir si Office 1.50 répond à vos exigences en matière d'outil de réservation.

Oui, dans l'ensemble, sans aucun doute. L'installation est très facile et vous pouvez commencer immédiatement. Ce que nous aimerions encore, c'est que les utilisateurs puissent voir directement qui est au bureau et quand, afin qu'il soit plus facile de planifier une présence conjointe avec des collègues lorsqu'on travaille ensemble sur un projet, par exemple. Un meilleur ajustement et une meilleure vision des heures de travail seraient également souhaitables. Pour l'instant, on ne peut réserver que des demi-journées ou des journées complètes, qui ne sont indiquées que par un point ou un tiret.
En outre, au début, nous avons été déroutés par le fait que le plan de la salle ne s'affiche pas immédiatement, mais qu'il faut d'abord sélectionner l'entreprise et l'étage. Cela pourrait être simplifié.

 

Nous vous remercions de votre commentaire ! Nous en tiendrons volontiers compte dans le développement de la version 1.50 Office. Dans la prochaine mise à jour, certains des points que vous avez mentionnés seront mis en œuvre. L'aperçu des réservations sera amélioré et il y aura une option de filtre pour voir qui est dans le bureau et quand. Enfin, nous aimerions vous demander une évaluation personnelle : À votre avis, le monde du travail changera-t-il après la pandémie ou les pendules seront-elles remises à l'heure ?

Je pense que dans certains domaines et secteurs, on reviendra au travail en face à face. Mais je pense que les modèles de travail hybrides deviendront plus importants à l'avenir. Au moins dans notre secteur, je sais que de nombreuses agences veulent changer et travailler de manière plus flexible et numérique. À cet égard, le bureau 1.50 reflète déjà l'avenir à mon avis. Dans de nombreuses entreprises, les modèles de temps de travail et la présence obligatoire au bureau sont revus et rendus plus flexibles. Néanmoins, je pense que nous avons toujours besoin d'heures de travail essentielles. Personnellement, j'aime être au bureau. J'aime être avec les gens et j'ai aussi besoin d'échanges directs. Seul un bureau à domicile ne me conviendrait pas à long terme. Mais cela dépend toujours des situations de vie et des préférences personnelles. Pour l'instant, je trouve la flexibilité dont nous disposons très agréable. Bien sûr, également en ce qui concerne la Pandemie. Si les effectifs augmentent et que c'est trop délicat pour moi, je peux me retirer au bureau à domicile pendant une semaine. J'aimerais avoir cette flexibilité à l'avenir également. Volontiers dans un modèle de travail hybride - et pour moi, plus souvent au bureau. Bien sûr, un outil de planification est utile pour bien coordonner et organiser les choses.



Merci beaucoup pour cette interview intéressante ! Nous nous réjouissons de vous rencontrer bientôt en personne, vous et vos collègues de Hambourg. D'ici là, tous nos vœux de succès et de réussite à Hambourg !